))) La technique binaurale

Les techniques binaurales ont pour but de reproduire le son tel qu’il est perçu par l’auditeur. En ce qui concerne l’enregistrement on utilise une fausse tête où, au lieu des tympans, on place deux microphones. Les caractéristiques de la tête sont reproduites de façon détaillée, les microphones se trouvent au bout d’un conduit qui reproduit le conduit auditif. Ceci permet d’éliminer en grande partie l’interférence entre les deux sons enregistrés. En outre, la simulation du conduit auditif permet de reproduire exactement la perte de fréquences subie par un son qui entre dans l’oreille. De même le pavillon auriculaire et les trompes d’Eustache sont reproduits avec grand soin.

(plus info sur Audiosonica)

Ecoutons attentivement maintenant un exemple d’enregistrement binaural. Il est recommandé d’effectuer l’écoute avec un casque d’écoute de bonne qualité.

Voici un exemple de microphone qu’on va construire dans l’atelier :

Voici quelques pièces sonores réalisées avec cette technique, dans le cadre de Strasbourg aime ses étudiants et du Festival Ososphère, où Pierre-Laurent Cassière a accompagné les participants du workshop  DÉCALAGES (cliquez ici)

La technique binaurale est bien adaptée à notre époque vu l’utilisation massive de l’écoute au casques. Sur le site 3D Radio , vous pouvez découvrir quelques ouvres radiophoniques et de thêatre conçues pour une écoute binaural.

L’Île de T. Théâtre pour l’oreille de Pascal Rueff, Morgane Touzé et Alfred Tomosi – Festival Back to The Trees, Besançon. Septembre 2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s